Tropical Tour : Agence de Voyages en GuadeloupeLogo Site Web  - Destination Archipel Guadeloupe - www.guadeloupe-fr.com|| Diaporamas - Pointe - Phare || Magazine - Pointe - Phare - Vieux-Fort || Photothèque - Pointe - Vieux-Fort - Phare || Route du Rhum - Pointe - Phare || Villa Guadeloupe
Réduction photo FF001014.jpg. Guadeloupe / Vieux-Fort / Deux...
© photo Franck FAISANT
Réduction photo FF001010.jpg. Guadeloupe / Vieux-Fort / Les ...
© photo Franck FAISANT
Réduction photo FF001008.jpg. Guadeloupe / Vieux-Fort / Trac...
© photo Franck FAISANT
Réduction photo FF001009.jpg. Guadeloupe / Vieux-Fort / Voût...
© photo Franck FAISANT
Réduction photo FF001013.jpg. Guadeloupe / Vieux-Fort / Déta...
© photo Franck FAISANT
Réduction photo FF001011.jpg. Guadeloupe / Vieux-Fort / Roch...
© photo Franck FAISANT
Réduction photo FF001012.jpg. Guadeloupe / Vieux-Fort / Plus...
© photo Franck FAISANT
Réduction photo PG002475.jpg. Guadeloupe / Vieux-Fort / Anse...
© photo Philippe GIRAUD
Réduction photo PG002478.jpg. Guadeloupe / Vieux-Fort / Au l...
© photo Philippe GIRAUD
Réduction photo PG000475.jpg. Guadeloupe / Vieux-Fort / Le P...
© photo Philippe GIRAUD

Première particularité de ce site original, son côté méridionnal faisant office d'extrémité sud de la Guadeloupe. Expliquant logiquement par là-même, l'emplacement du phare pour signaler aux bateaux qui croisent dans le canal des Saintes, la proximité de l'éperon rocheux. Ce phare inauguré en 1955 est aussi le plus puissant

Deuxième particularité, découlant de sa position géographique, l'aspect stratégique du site, qui n'a pas échappé aux premiers colons venus s'installer en Guadeloupe, pour canoner à loisir la flotte anglaise. C'est en 1635, que les premiers colons français prirent possession du lieu après avoir massacré la population des indiens caraïbes. Ils batirent une ligne de fortification qui s'étirait du phare de Vieux-Fort à la Pointe Allègre à Sainte-Rose. D'abord nommé Fort-Royal, il fut rebaptisé par la suite Vieux-Fort l'Olive et il donna son nom à la commune. Le Nevis était alors l'une des pièces maitresse du dispositif défensif de la Guadeloupe. Aucun bateau ne pouvait entrer dans la rade de Basse-Terre sans passer par le contrôle des canons. Certaines pièces à l'éffigie du roi Louis XVI, sont toujours visibles parmi les vestiges

Troisième particularité, la géologie volcanique qui a engendré des formes scultées dans le basalte lors du refroidissement brutal des coulées de laves parvenues à la mer. Les "oreillers de lave" pavoisent tels des crètes de coq et des pinacles de couleur noir. Une vision d'affrontement se dégage de ce paysage de bout du monde, dans un chaos de pierres et d'écumes. En quittant Vieux-Fort, pour aller vers Basse-Terre, on remarquera les falaises de pierres noires qui surplombent la route littorale

Texte : Marie-France et Max Etna - grugeaux.etna@wanadoo.fr